Tour du monde Magazine

En quelques mots

Présentation

Ne vous y trompez pas. Derrière ce visage si calme se cache une grande aventurière, véritable intrépide qui a beaucoup crapahuté d'un continent à l'autre et qui est avide des sensations fortes que lui procurent la plongée, le saut à l'élastique ou le parapente. Après plusieurs années de vie et de travail au Mexique, aux Etats-Unis, en Espagne et en Côte d'Ivoire, Bérangère Marceau décide de marquer une pause et de mettre le cap sur les continents asiatique et océanique pour un grand voyage qui aura duré au total près d'un an et demi. Un tour du monde émaillé de longues expériences de bénévolat qui la mettent au service des populations d'enfants fragilisées aux Philippines et au Népal. Puis c'est la découverte du Vietnam, de la Chine, de l'Australie, du Chili, de la Mongolie... Aujourd'hui, Bérangère a posé ses bagages au sein de la maison Continents Insolites de Bruxelles. Un nouveau quotidien de Travel designer, pimenté de ses envols réguliers à bord des ULM qu'elle pilote pendant son temps libre !

Ses dernières

Réalisations

Merveilles du Rajasthan

17 jours, a partir de 0.00 € par personne

Voir Plus

Pour aller plus loin

Interview

D'où vous vient cette passion du voyage ?

Ma mère travaillait au sein d’une compagnie aérienne. C’est donc très jeune que j’ai commencé à voyager, vers des destinations longue distance avec mes parents et mon frère. J’ai été marquée assez jeune par la découverte de la Namibie, de l’Indonésie ou de l’Islande. A l’âge adulte, j’ai tout naturellement continué mes explorations. Un tour du monde m’a amenée à travailler quelques mois dans un orphelinat au Népal puis au sein d’une association qui venait en aide aux enfants des rues à Manille.


Votre plus beau voyage ? 

Le tour du monde que j’ai entrepris, seule, avec mon sac à dos pour seul bagage. J’ai adoré cette sensation de liberté que j’ai pu ressentir. Liberté d’aller où bon me semblait, de changer mes plans en dernière minute, de rencontrer des gens qu’il ne m’aurait jamais été donné de croiser autrement, de rester dans un endroit dans lequel je me sentais particulièrement bien…


Et la plus belle expérience vécue en voyage ? 

En Mongolie, avec mon compagnon nous avons partagé la vie des nomades sous la yourte au milieu des steppes mongoles dans l’Arkhangai. C’est un voyage que nous avions particulièrement préparé, nous formant avant le départ aux règles de bienséance et aux us et coutumes. Une initiation qui nous a permis d’entrer plus facilement en contact avec nos hôtes et de nouer des liens plus forts, en partageant vraiment le quotidien des familles et en le comprenant. Autre expérience, plus nature celle-ci : une partie de snorkelling avec les baleines en Polynésie. Un souvenir impérissable qui m’émeut encore !


Dernier voyage ? Et le prochain ? 

Un voyage très récent au Rajasthan, une région qui m’a émerveillée. Suivre la trace des tigres du Bengale, découvrir la magnificence des palais, l’accueil des populations, les couleurs chatoyantes des saris, l’agitation des villes et des marchés hauts en couleurs… Avant cela, une découverte des archipels polynésiens : Marquises, Tuamotu, Îles de la Société. J’y ai voyagé pendant le festival du Heiva marqué par ses compétitions traditionnelles et les danses polynésiennes si sensuelles… Prochain voyage ? Mon voyage de noces ! La destination est encore sujette à réflexion.


Une idée du voyage idéal ?

Ce serait un mélange de découverte de paysages grandioses et de rencontres qui me laisseraient entrevoir des cultures éloignées de la mienne. Je voyage pour cela : pour être bousculée dans mes habitudes, dans mes croyances et dans mon confort. Je veux aussi maintenant faire découvrir le monde à ma fille, lui montrer que des réalités bien différentes de celle qu’elle expérimente au quotidien existent et sont envisageables.

La maison à

Luxembourg

Rue du Nord, 17, L-2229, Luxembourg

Tél : +352 20 30 15 74 / +352 691 401 402 – email : luxembourg@insolites.com